STEPIZEN au Service de la Nature

La gamme STEPIZEN est une station d’épuration au traitement biologique à biomasse libre et fixée pour particuliers (maisons individuelles), professionnels (campings, promoteurs immobilier, …) et collectivités (Mairies, Conseils généraux ou régionaux, …).

Le système se décompose en plusieurs étapes de traitement, dans lesquelles l’effluent à traiter va être épuré par des bactéries aérobies, qui vont se nourrir de la pollution carbonée présente dans vos eaux usées, puis rejeté en milieu naturel sans risque de pollution.

L’INNOVATION par

La Technologie STEPIZEN :

Structurellement elles sont composées de cuves de traitement séparées du traitement évitant le passage des boues par-dessus les cloisons de séparation

Les cuves sont de qualité pluviales (et non qualité fosse septique toutes eaux) ce qui veut dire qu’elles résistent à la pression du sol aussi bien vides que pleines.

Les pollutions domestiques se décomposent en deux grandes catégories :

1-Les pollutions organiques : proviennent essentiellement des matières fécales

Les pollutions organiques sont des molécules de Carbone, d’Hydrogène et d’Oxygène. CHO •Les bactéries aérobies découpent les molécules pour obtenir de l’eau H2O+ du gaz carbonique CO2

2- Les pollutions azotées : proviennent des urines

Les pollutions azotées sont provoquées par les Nitrates NO3 contenues dans les urines stériles •Les bactéries aérobies digèrent une molécule d’oxygène transformant les nitrates en nitrites NO2. •C’est la phase de nitrification (Etape 2) •En renvoyant les nitrites dans une zone très demandeuse en oxygène, on casse la molécule de nitrite et l’azote part en azote gazeux N2.

La technique STEPIZEN est une technique exclusive d’optimisation du traitement.

Le biomimétisme permet de traiter naturellement les eaux usées en s’inspirant de la nature. Non seulement, les ressources en eau sont renouvelées et protégées mais leur traitement n’entraîne aucun rejet polluant. •Un prétraitement  type fosse toutes eaux équipé d’un système exclusif de réduction du volume de boue •Il s’agit d’un traitement en 4 phases : •1° phase : la nitrification-dénitrification dans un module de culture libre •2° et 3° phase : 2 réacteurs biologiques en série de 200 m2/m3  •4° phase : clarification

STEPIZEN, pour une eau toujours plus propre

STEPIZEN, un traitement en 4 phases :

La phase 1 est une phase dédiée à la dénitrification.

C’est là que l’on a les meilleures conditions pour une dénitrification optimale car :

-On a un maximum de bactéries aérobies qui vont digérer une molécule d’oxygène de la molécule de nitrates NO3 pour la transformer en nitrites NO2. Le renvoi des nitrites en zone anaérobie permet de casser la molécule de nitrites et de renvoyer l’azote en azote gazeux N².

-On recircule un effluent parfaitement oxygéné car l’oxygénation dans cette première phase de traitement est permanente alors que dans les configurations classiques on recircule la zone de clarification qui n’est pas oxygénée. C’est pour cette raison que ces systèmes consomment autant d’oxygène pour dénitrifier que pour traiter les pollutions organiques.

Les phases 2 et 3 sont des phases de réacteurs biologiques :

La norme NFEN 12566-3 conseille de ne pas dépasser 100m2/m3 de support en sortie de fosse toutes eaux. Cette disposition nous affranchi de cette contrainte puisse que la phase 1 est une phase de culture libre. Les deux réacteurs biologiques ont des supports de 200m2/m3.

Quand on sait que l’on traite 4g de DBO5 par m2 et par jour sur un effluent non dénitrifié et 8 g de DBO5 par m2  jour sur un effluent dénitrifié, la solution STEPIZEN est sans discussion possible, à volume égal, la solution la plus performante du marché.

La phase 4 est la phase de clarification.

Les phases 1, 2, 3 sont disposées en série de manière à générer une colonne d’eau de 4,5m. Cette notion permet d’optimiser le rendement du traitement des pollutions organiques et de réduire énormément le volume de boue car elles sont traitées avant de passer dans la zone de clarification.

La recirculation dans la fosse toutes eaux est équipée d’un système permettant de charger la croute de boue de surface et permettant donc d’avoir un fil d’eau toujours propre limitant ainsi l’émission des gaz.